lundi 20 mars 2017

La Dépêche 17.03.2017







La culture brûle les planches des «Nouvelles Ruralités»

La culture en milieu rural - Forum, hier, au centre universitaire

125 représentants des associations culturelles ariégeoises étaient au rendez-vous de ce forum./Photo CD09.
125 représentants des associations culturelles ariégeoises étaient au rendez-vous de ce forum./Photo CD09.


Les acteurs du monde culturel ariégeois avaient rendez-vous hier au centre universitaire pour un forum sur l'avenir de la culture en milieu rural. Objectif : faire émerger des propositions concrètes.
Favoriser le développement et l'enrichissement de l'offre culturelle en milieu rural, Henri Nayrou, président du conseil départemental, ne cache pas qu'il s'agit d'un enjeu très important. «Dans ce secteur, le tissu associatif est particulièrement riche et créatif, constate-t-il tout d'abord. Pour un département que l'on dépeint comme très rural, l'activité culturelle est pourtant très vivace, dans tous les domaines. Mais les initiatives qui sont prises ne sont pas suffisamment connues. Pour notre département, il y a là un défi à relever. Ce qui est en jeu, c'est l'attractivité de ce territoire et l'accueil des nouvelles populations qui sont attendues dans les années à venir».
Le conseil départemental a donc choisi d'accueillir et d'organiser le forum «culture et Nouvelles Ruralités», organisé par l'association nationale des Nouvelles Ruralités, une structure créée tout récemment, mais «qui pèse dans le débat», estime Henri Nayrou.
L'association des Nouvelles Ruralités a été fondée au départ par les présidents des conseils départementaux de l'Allier, la Nièvre, le Cher et la Creuse, afin de «promouvoir avec force le développement des territoires ruraux». A l'automne 2015, l'association a pris une envergure nationale. L'Ariège ne fait pas partie de ses adhérents, mais la chose ne paraît pas exclue, dans l'avenir.
Au centre universitaire, 125 représentants des 600 associations culturelles que compte notre département ont répondu présent à l'appel lancé par l'association nationale des Nouvelles Ruralités.
L'objectif était de faire émerger neuf propositions que l'association se propose, par la suite, de communiquer aux candidats à l'élection présidentielle, afin de faire entrer la culture en milieu rural dans ce débat, à quelques semaines à peine de l'échéance.

Repères

Le chiffre : 6 0 000 euros  pour la création. C'est la somme affectée, l'année dernière, à ce secteur par le conseil départemental de l'Ariège, qui se propose de développer cet effort dans les années qui viennent.


Les neuf propositions ariégeoises

Voici les idées qui ont émergé des échanges. Culture et jeunesse : instaurer une complémentarité entre les temps scolaires et périscolaires ; Culture et handicap : encourager les initiatives d'accessibilité aux pratiques culturelles ; Lieux de culture : favoriser l'émergence de nouveaux lieux de culture (...); Culture et citoyenneté : favoriser les démarches participatives dans la définition des actions culturelles ; Exporter la culture ariégeoise et s'ouvrir aux autres ; Construire une filière culturelle : inciter l'émergence de groupements d'employeur tout en soutenant le bénévolat ; Soutenir la communication et le rayonnement des événements culturels et le partage entre les associations ; Valoriser les initiatives culturelles sur le thème de la nature, les sciences et les initiatives spécifiques ; Favoriser l'itinérance et la mobilité des lieux de culture.
L.G

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire