vendredi 19 juillet 2019

Remembering last summer

Durant l'été 2018, le village du Carla-Bayle a participé  au au projet INSIDEOUT de l'artiste JR.
insideoutproject.net/
carlabayleinsideout.tumblr.com/

Nous remercions la municipalité du Carla-Bayle, les équipes des associations Rue des Arts et de la Studiothèque, les photographes, les colleuses et colleurs et bien entendu les habitants du village qui ont tous participé activement ! Merci à Camille, notre volontaire en Service Civique qui a réalisé cette vidéo !

" Sur 250 m de remparts côté sud, 220 portraits de Carlanais seront collés la semaine prochaine et inaugurés le 7 juillet. Cet événement, appelé Inside Out, initié par l'artiste français et photographe JR, doit célébrer la tolérance et la différence à travers le monde en exposant le portrait photographique d'habitants dans sa mixité ethnique. Bien sûr, Le Carla-Bayle, ouvert aux peuples depuis des siècles notamment par le biais de son philosophe, mais pas que, s'est mis sur les rangs pour participer à cette immense exposition. Une dizaine de photographes amateurs ou professionnels se sont donc mis à la disposition des «gueules carlanaises» pour leur tirer le portrait en noir et blanc. Ils ont installé durant avril et jusqu'à début mai un studio dans la commune ou ils se sont déplacés dans les hameaux, entreprises, au CADA (centre d'accueil pour demandeurs d'asile), dans les différentes associations sportives et culturelles. Ainsi plus de deux cents prises de vues ont été réalisées et envoyées à l'organisation à New York, qui s'est chargée de les tirer sur papier en format 90 x 135 cm. Quelques semaines après, le message d'outre-Atlantique parvenait aux coordinateurs carlanais : «Your posters have been shipped. I repeat : your posters have been shipped» ! (vos posters ont été expédiés). Les bénévoles devront donc coller les posters entre le 2 et le 7 juillet avec de la colle à tapisserie le long du rempart sud, depuis le haut. Ce qui, ils le savent, ne sera pas très facile. Les tirages disparaîtront ensuite au fil du temps et des caprices de la météo. Le coût des impressions et de l'expédition est totalement pris en charge par l'organisation JR. En contrepartie, le collectif devra réaliser un film et le poster sur le site Internet Inside Out Project et visible du monde entier.

JR, né à Paris, en 1983, a lancé ce projet d'art participatif et global, avec comme objectif de «changer le monde». Chaque action de groupe Inside Out autour du monde est documentée, archivée et publiée sur Internet. Plus de 260 000 personnes ont déjà pris part au projet, dans 129 pays de l'Équateur jusqu'au Népal, du Mexique en Palestine, inspiré par de nombreux thèmes, l'espoir, la diversité, les violences sociales, le changement climatique…" La Dépêche du Midi

vendredi 5 juillet 2019

Vernissage à la Galerie du Philosophe le 10 juillet à 18h




Mercredi 10 juillet à 18h
Vernissage de "bruit blanc et mur aveugle"
Florence Carbonne et Jacques Rossello

L’exposition Bruit blanc et mur aveugle propose une installation in situ, fruit d’une collaboration entre l’artiste Florence Carbonne et Jacques Rossello, musicien et ingénieur du son. Le travail artistique consiste à réaliser une situation dans le lieu particulier de la galerie.
Il en résulte une partition jouée entre raies de lumière et sinusoïdes d’énergie sonore développés dans tout l’espace de la galerie. Le bruit blanc, tout comme la lumière blanche, contient toutes les couleurs sonores qui s’unifient en une énergie vibratoire. Ce projet place le public au cœur d’une expérience ouverte à l’immersion sollicitant les sens le temps d’une déambulation dans l’œuvre. L’enjeu est d’appréhender l’espace en se laissant guider par sa propre perception. Les visiteurs sont conduits dans leurs mouvements par une mise en espace de quelques d’éléments mis en tension les menant au point culminant, un mur blanc, un mur aveugle.
En amont, une observation fine du site a été menée. Une prise de notes a été effectuée sous la forme de dessins, de photographies et de mesures sur place et des expériences ont été pratiquées durant différents moments de la journée et des saisons. En effet, la qualité sonore dans l’endroit a fait l’objet d’une attention constante car le son est un médium sensible à tout changement dans le lieu, dont le plus déterminant est l’indice météorologique. L’installation est l’assemblage de tous les prélèvements récoltés durant le processus de recherche. Les données compilées distillent la complexité de cet espace. Une prise en compte des flux et des fréquentations du lieu a été déterminante pour le projet. Ce lieu rassemble, il est un lieu de travail, de monstration, de médiation pour des publics différents comme les scolaires ou les publics empêches.
Nous vous attendons donc nombreux pour faire l'expérience de cette installation inédite à partir de 18h à la Galerie du Philosophe, sur la place de l'Europe - 09130 Carla-Bayle.
Vous pourrez à cette occasion rencontrer les artistes et partager un verre de l'amitié.

Renseignement :
Galerie du Philosophe
+33 (0)5 67 44 18 01
contact.rue.des.arts [at] gmail.com
www.galerieduphilosophe.fr
Notez également l'hommage à Lucien Grelaud par l'association Geppetto (Les Amoureux d'Angélique) et ses proches le même jour, sur la place de l'Europe également, mais à partir de 16h. Une séance de musique expérimentale aura lieu pour l'occasion.




La Dépêche du 05.07.2019

La saison estivale des artistes est lancée

Tristan Rà, Jean-Luc Couret et Bernard Roy célèbrent le début de la saison estivale. /Photo DDM, M.B.
Tristan Rà, Jean-Luc Couret et Bernard Roy célèbrent le début de la saison estivale. /Photo DDM, M.B.
  Publié le , mis à jour
Sous une autre forme et à l'abri du feu tombant du ciel, l'association Rue des Arts lançait officiellement la 25e édition du festival estival d'arts plastiques. Bernard Roy, président de l'association, aux côtés de Jean-Luc Couret, maire du Carla-Bayle, faisant face à la plupart des artistes résidant à l'année au village, saluait la persévérance des acteurs et bénévoles qui travaillent pour toujours donner plus d'écho à l'art en milieu rural.
Ainsi, au détour des rues et ruelles, ce sont une quarantaine d'artistes et artisans d'art qui exposent leur travail, mais aussi des alentours du village, zone artisanale de la Saubole, au château de Lanoux, aux lieux dits «Niac» et «La Pujade». «En parcourant ces galeries et ateliers, nous ressentons l'harmonie des œuvres d'art et cette harmonie s'impose à tous avec la force de l'évidence», souligne Bernard Roy. La galerie du Philosophe, siège de l'association, accueillera à partir du 11 juillet et jusqu'au 1er septembre une exposition de Florence Carbonne et Jacques Rossello, intitulée «Bruit blanc et mur aveugle». Par ailleurs, l'espace Les Coucarils accrochera une exposition collective regroupant six artistes peintres, sculpteurs ou plasticiens. «La mise en place de cette manifestation est le fruit de la collaboration entre Rue des Arts et les artistes du village ; qu'ils soient ici remerciés pour la qualité et la diversité de leur choix lors des sélections.»

L'art et le protestantisme

En lançant la saison, le président ne pouvait faire l'impasse sur le trentième anniversaire de la maison Pierre Bayle, qui sera célébré en novembre avec un colloque portant sur l'art et le protestantisme et l'exposition «Autour de Pierre Bayle». Trois artistes français [Occitanie], Virginie Loze, Elena Salah et Hipkiss (duo d'artistes du Gers), puis trois artistes hollandais, Lucie Havèl, Lana Mesic et Maarten Bel, ont ainsi été sélectionnés pour une exposition qui se veut être l'expression des liens qui unissent Le Carla-Bayle et Rotterdam sur la pensée de Bayle. Une collaboration ainsi constructive entre le village et l'association dont se félicite le maire, d'autant que depuis début juin Rue des Arts a rejoint la structure Air de Midi, un réseau de structures d'art contemporain en Occitanie. De quoi mieux rayonner dans la région.
Galeries ouvertes tous les après-midi. Renseignements Rue des Arts : 05 67 44 18 01, www.carlabaylecitedesarts.fr

https://www.ladepeche.fr/2019/07/05/la-saison-estivale-des-artistes-est-lancee,8296976.php

lundi 1 juillet 2019

La Dépêche du 27.06.2019

https://www.ladepeche.fr/2019/06/27/eglises-et-sites-historiques-classes-villages-typiques,8280978.php

Une cité artistique haute en lumières et couleurs

Carla la belle. Reconnue pour sa grande activité artistique, son musée Pierre-Bayle mais encore ses galeries d’art, son festival des arts plastiques et graphiques, la commune du Carla-Bayle est également un lieu de vacances avec un lac et les Pyrénées à proximité. Carla-Bayle est connue comme la patrie du philosophe protestant précurseur des Lumières, Pierre Bayle (1647-1706). Situé entre les vallées de l’Arize et de la Lèze, le village est une ancienne place forte moyenâgeuse. Son patrimoine témoigne d’un passé prestigieux avec ses remparts illuminés la nuit. Un lieu de promenade privilégié constitué de ruelles pittoresques, de maisons à colombages et de petites places ombragées. Le village offre un point de vue magnifique sur la chaîne des Pyrénées. Activités économiques, artisanales et commerciales y prospèrent dans un cadre de vie agréable. Le tissu associatif dynamique et les structures offrent aujourd’hui un large choix d’animations. Considéré pour beaucoup comme le village d’art de l’Ariège, onaccueille ici de nombreux peintres, sculpteurs, et potiers toute l’année et foisonne d’animations en été. Durant la saison estivale, tous les jeudis, concert gratuit et repas "cuisines du monde", sur la place de l’Europe.

L’art à l’affiche tout l’été dans les

galeries du Carla

Un festival d’arts plastiques estival se prolonge juillet août et propose des expositions, conférences d’artistes invités, des concerts au cœur du Carla. Depuis plus de 20 ans, l’association Rue des Arts anime ce temps fort. Appareil de diffusion de l’art en milieu rural, elle s’efforce à rendre l’art accessible grâce à des projets de médiations, de visites guidées et d’ateliers. Animations multiples l’été et tout au long de l’année. www.facebook.com/ruedesarts

mercredi 12 juin 2019

La Dépèche du 12.06.19



Publié le 
La Calandreta de Pamias se mêle à l'art
Éducation

Nicolas Lorieux face à un petit groupe d'élèves de la Calandreta.
Une fois de plus, le village du Carla-Bayle et en particulier l'association Rue des Arts s'ouvrent au monde extérieur en organisant des visites ludiques où l'art n'est jamais très loin. Ainsi, l'école occitane Calandreta del paìs de Pamias est allée découvrir, au détour des ruelles, les galeries d'art et participer à des ateliers menés par le personnel de l'association. Et ce n'est pas sans talent que Nicolas Lorieux, administrateur culturel de la Rue des Arts, raconte cette journée, notamment lors de la visite de l'exposition actuelle à la galerie du Philosophe : «Il était une fois un petit homme électrique qui faisait des œuvres artistiques. Quand il sort de sa maison un peu isolée, en triangles et en carrés, il se balade de fil en fil dans une grande ville de cuivre. Même si elle n'est pas très agréable, il l'aime quand même. Voilà comment les quarante petits élèves de l'école Calandreta ont pu décrire, au travers du jeu développé par le LMAC, l'exposition de Thomas Bigot à la galerie du Philosophe. C'était vraiment un superbe échange avec l'artiste Kristel, Martine, du musée d'art brut, et Camille, en service civique».
Puis, avec un jeu de piste artistique étudié, calculé et mis en page par Camille, les enfants ont donc découvert les pratiques d'artistes, les ateliers, et suivre, comme des grands, une médiation en art contemporain. Une visite très consistante et très dense, mais belle aussi. !
La Dépêche du Midi


Pour tout renseignements contactez-nous au 05 67 44 18 01 ou par mail à contact.rue.des.arts[at]gmail.com

mardi 28 mai 2019

Conférence MARCEL DUCHAMP présentée par Marion Viollet, proposé par l'association Rue des Arts et Caza d'Oro.

Rendez-vous Jeudi 6 Juin à 19h à la salle des association, ruelle du temple,
09130 Carla-Bayle.

 Five-way portrait of Marcel Duchamp,1917 (photographe anonyme)
Le pape de l'art contemporain en 26 entrées
Aucun livre, aucune conférence, aucune émission traitant de l'émergence de l'art contemporain ne peut faire l'impasse sur son héritage. À raison, car s'il n'est pas le plus prolifique des artistes, Marcel Duchamp dévoile à travers son œuvre les fondations d'une certaine manière de penser le fond et la forme, qui surprend toujours par sa pertinence dans le contexte artistique actuel.

Inauguration de la 25e saison estivale !

Vous êtes conviés !
Le samedi 29 juin à 11h aura lieu l'inauguration de la 25ème saison estivale !
Rendez-vous tout d'abord sur la place de l'Europe pour un verre de l'amitié en présence de Monsieur le Maire du Carla-Bayle, du Président de l'association Rue des Arts et des artistes et artisans d'art du village.
Vous pourrez ensuite toute la journée vous rendre dans les différents lieux d'exposition du village pour une grande journée de vernissages. Une quarantaine d'artistes et artisans d'art seront présents dans une trentaine de lieux différents !
N'oubliez pas que cette année, quatre site sont à visiter : Le cœur du village, les ateliers du Château de Lanoux, La Z.A. de la Saubole et les lieux-dits de Niac et de La Pujade.


Brochure bilingue 2019 en ligne.