vendredi 7 décembre 2012

8 décembre - Cent Centimètres Carrés, vernissage



"Cent Centimètres Carrés", c'est l'exposition consacrée aux (très) petits formats dans la Galerie du Philosophe... près de 70 artistes investissent la Galerie du Philosophe avec 1400 oeuvres... Et à la Maison Jaune, toujours Place de l'Europe, ce sont aussi 20 étudiants en art de l'ESA des Rocailles de Biarritz qui proposeront une série d'oeuvres 10x10 cm qui promet d'être étonnante!


La variété des médiums est à elle seule étonnante: peintures, gravures, dessins, photos, reliefs, micro-installations... Et puis toutes les tendances contemporaines et modernes sont représentées, de l'abstraction au street art en passant par les arts singuliers, l'art brut, l'arte povera, le minimalisme, le néo-cubisme, post-symbolisme, le néo-expressionnisme...  Les amateurs d'art autant que les curieux seront ravis par cette exposition, surtout à l'approche des fêtes de Noël, avec la possibilité d'offrir un cadeau original !

Le vernissage aura lieu le samedi 8 décembre à 16h00 en présence de tous les artistes participants, et à notre habitude, ce sera un moment d'échange et de convivialité, pour ce qui s'annonce comme l'évènement de fin d'année de la Rue des Arts!


Exposition du 8 décembre au 25 février 2012, ouvert le jeudi et le vendredi de 9h00 à 18h00, et le samedi et le dimanche de 14h00 à 18h00.


Galerie du Philosophe
Place de l'Europe
09130 Carla-Bayle
05 67 44 18 01


Artistes présents :

Yan AREXIS
Annie BARATZ
Manon BERTHELOT
Marie BESCHE
Anne-Marie BEULINK
Liesbeth BERVOET
Muriel BOMPART
Marianne BON
Karine BRAILLY
Catherine BROCARD
Sylvie BRUNO
Janique CAJIN
Marie CARNEVALE
Nathalie CHAULAIC
Clermonde OULMONT
Phanette DE OLIVEIRA
Valéry DENIAU
Tino DI SANTOLO
Marie du PILAR
Christine ENGELHARD
FLANAR
Marianne FROSSARD
Tania FUENZALIDA
Blandine GALTIER
Diane GARNET
Nicole GATZ
Frédérique GAUMET
Colette GERARD
Daniel GERHARDT
Sandrine GINISTY
JAI
JOMARAY
Julien JOMARD
Messaoud KHALDI
Florence KHALDI
Cendres LAVY
Emmanuel LAFFITE
Fredérick LIENARD
Hélène LOPEZ
LUNAT
Mélanie MAJOR
Odile MALAGANNE
Manuel MARTINEZ
Sebastian MAS RAMIS
Nadine MASLON
Jeff MASON
Carole MERCIER
Iris MIRANDA
Delphin MONTIEL
Sylvie N'GUYEN
Carole NOUET
Emilie PASSAL
Pauline PATROUIX
Geneviève PATROUIX-PIC
Camille POMME
Jean-Pierre POURTIER
Chloé PRETECEILLE
Tristan RA
Teodora ROMANA
Fabienne ROUX
Magalie ROYER
Anne SARDA
Sylvie SEIGNORET
Mélissa TRESSE
Nancy VAN REETH
Jérémie VAN ROMPU 
Inge VAN GILS

jeudi 11 octobre 2012

Assemblée générale

La prochaine Assemblée générale de l'association Rue des Arts se tiendra le vendredi 19 octobre 2012 à 18h dans la salle ronde de la mairie.

L'ordre du jour est fixé comme suit :
- rapport moral et d'orientation ;
- rapport d'activité ;
- rapport financier ;
- montant des adhésions ;
- renouvellement des membres du conseil d'administration ;
- questions diverses ;

"Votre présence à nos échanges et débats seraient pour nous une
occasion de vous informer de nos projets, de partager ce qui peut nous
réunir en termes d’actions communes et envisager ce qui pourrait être
une manière de vivre ensemble sur le même territoire.

Pour ceux qui ne pourraient être présents, vous trouverez en pièce
jointe un formulaire de procuration à nous retourner par mail ou par
voie postale.

En espérant vous rencontrer, c’est avec grand plaisir que nous vous
accueillerons pour ce temps décisif de notre association. A l’issue de
notre réunion, nous partagerons un pot de l'amitié."

Le Président, Jean-Pierre Pourtier

vendredi 21 septembre 2012

Prochaine exposition: Frédérique Gaumet (5 octobre - 25 novembre)


Nous aurons très bientôt le plaisir de recevoir la photographe et plasticienne Frédérique GAUMET, venue tout droit de l’île de la Réunion, et qui illustrera sa vision du maintenant célèbre thème de "Contre-sens", pour une exposition de photographies et une installation du 6 octobre au 25 novembre 2012 (vernissage le vendredi 5 octobre à 18h00) intitulée "Champs visuels - Empreintes silencieuses". Et c'est avec tout autant de plaisir que nous lui laissons la parole: Ce passage entre le réel et l'imaginaire est la porte d'entrée vers un contresens en mouvement perpétuel. Musil nous dit que « maintenir sans arrêt éveillée la flamme d'une autre norme possible conduit à la poésie », ainsi l'art en tant que force de proposition métaphorique ne peut émerger qu'à partir du moment où l'on accepte de ne pas imposer sa propre subjectivité au monde.






" Si le contresens peut être entendu comme la direction inverse à prendre, il est également possible de le considérer comme la manière d'aller là où l'on est pas attendu, et finalement accepter de ne pas savoir ce que l'on cherche. En assumant le contresens comme ouverture vers l'inespéré, la nouveauté et la surprise, on est susceptible de forger un chemin improbable dont la fraîcheur nous est garantie. On peut parler de sérendipité comme méthode de travail : en choisissant d'être attentif à ce que l'on ne cherche pas, on accueille le contresens comme arme créatrice. Cette démarche, proche de celle de l'anthropologue, consiste à chercher, comme le dit Edgar Morin "une méthode qui puisse articuler ce qui est séparé et relier ce qui est disjoint." (Edgar Morin, La méthode 1. La Nature de la Nature, Seuil, 1977). Alors, le paradoxe devient une porte d'entrée vers la complexité, les cercles vicieux se transforment en cercles vertueux.
Concrètement, ma démarche passe par une attitude contemplative qui donne la possibilité d'acquérir de nouveaux points de vue. Cette"attention flottante" est pour moi le préalable du processus créatif (P. van Andel et D. Bourcier, De la Sérendipité dans la science, la technique, l'art et le droit. Leçons de l'inattendu, L'ACT MEM, 2009).



En photographie, par exemple, les variations d'angles de vue peuvent être à la source d'illusions picturales ou sculpturales, en effaçant les repères et les limites entre intérieur et extérieur, entre contenus et contenants. Ces interstices sont comme des instants, happés dans une immobilité qui ne demande qu'à s'exprimer.

J’interroge la fragilité et la complexité des relations entre Nature et Culture.


Mon travail est centré sur les points d'articulation d'un système, il s'agit  d'analyser la complexité comme processus créatif, de mettre en place les conditions d'une expérience dont le résultat est improbable, de s'interroger sur les signes, indices du présent, du passé et du futur, phénomènes révélateurs d'un état pathologique.
Ce film est à considérer comme la retranscription d'une expérience qui met en jeu une problématique qui oscille entre l'humain et son environnement naturel : le sujet appelle une méthode, et c'est tout autant cette méthode que notre sujet qui fait l'objet de notre recherche. " (F. Gaumet 2012)




Biographie

Artiste plasticienne, orientée vers l'installation vidéo et photographique. Diplômée beaux-arts.
Quelques expositions :
Maison de la Région, exposition collective « Sur la route ». Projet photographique « Zones incertaines ».
Carrefour de l’art contemporain, « Murmures », installation vidéo-photographie-son.
Performances et participation à des actions collectives de 2006 à 2011. 

Exposition ouverte les jeudi et vendredi de 8h30 à 18h00, et les samedi et dimanche de 14h00 à 18h00.
Renseignements au 05 67 44 18 01

Cent Centimètres Carrés


L’association Rue des Arts invite tous les artistes qui le désirent à participer à l’exposition vente « Cent Centimètres Carrés », qui débutera le 8 décembre 2012 (vernissage en présence des artistes), et se prolongera jusqu’au mois de février 2013...

Cent Centimètres Carrés, oui, mais encore?

Cent Centimètres Carrés, c'est exposition de petits formats de 10 x 10 cm, tous les médiums 2 dimensions étant les bienvenus (peinture, dessin, gravure, photographie, etc.). Bien sûr, il faut jouer le jeu en évitant des cadres démesurés, mais pour le reste, il n’y a aucune limite quant au nombre d’œuvres exposées par chaque artiste, ni de limite de prix : petit format ne signifie pas « petite » œuvre ou œuvre mineure, ni braderie de l’art. Mieux, il s’agit de montrer qu’une œuvre minuscule – une miniature – peut cacher une profondeur vertigineuse (on pense au Cabinet d’amateur de Georges Perec). 

Il s’agit avant tout d’un appel à l’originalité, à la créativité et à la profusion pour une exposition qui se voudra sérieusement décalée – les visiteurs pourront passer des heures à visiter la Galerie du Philosophe !

Une seule adresse pour vous inscrire:
contact.rue.des.arts@gmail.com

vendredi 31 août 2012

Rue des Arts, vers un été indien...

 Rue des Arts, ça continue en septembre! 



Suite au très grand succès rencontré par l'exposition de Jacques Honvault (plus de 250 personnes certains jours), la Galerie du Philosophe continuera de présenter le travail de ce photographe tout au long du mois de septembre, les jeudis et vendredi de 9h00 à 18h00, et les dimanches de 14h30 à 19h00. Bien sûr, vous pouvez toujours avoir droit à des visites commentées si vous le souhaitez!





Et ça n'est pas tout! Le Musée d'art brut "Les Amoureux d'Angélique" reste ouvert lui aussi, tout comme la Maison Pierre Bayle, et les artistes du Carla-Bayle proposent des journées portes ouvertes de leurs galeries-ateliers tous les dimanches (14h30 / 19h00). 

Vous pourrez donc découvrir ou redécouvrir la Galerie d'été (Tristan Ra, peintures), la Galerie de la Place (Kovel et Nadine Maslon, peintures), l'atelier-galerie de Manuel Martinez et Michèle Duchêne (peintures et sculptures), l'Artventurier (Frédérick Lienard, peintures), la Galerie Libre comme l'art (Nadine Debay, sculptures bronze), l'atelier Pourtier (peintures, gravures et sculptures, l'atelier Sensiboot (maroquinerie d'art), mais aussi les ateliers de Lanoux à 2 km du Carla-Bayle, avec Odile Malaganne (photographies) et Mélissa Tresse (peintures et gravures). N'hésitez pas à suivre les liens proposés sur notre blog pour en savoir plus!





jeudi 23 août 2012

Etranges variations au Carla-Bayle, dimanche 26 août!

Dimanche 26 août 2012 - concert accompagné d'assiettes gourmandes !

Etranges variations sur les relations en poésie et chansons avec : Pareau Mélodie, Claude Delrieu, et quelques poètes... L.E.F (dont vous pouvez découvrir l'univers en visitant le lien suivant: http://www.myspace.com/libegalfrat), c'est une écriture pointue, toujours optimiste, une musique amoureuse de poésie, une fringale du jeux, une aire de "je", une conjugaison des âmes, où l'absurde n'est pas absent, où les absences ne sont pas absurdes, L.E.F c'est du consistant comme à la campagne, du mijoté avec de bons produits que l'on ne trouve qu'au jardin, du fait-main et dans les règles de l'art.

 L.E.F c'est du débranché, du déhanché, du démantibulé mais ça sait où ça va,c'est du bon heurt, c'est de bon aloi, ça aiguise les sens et donne de l'appétit.

 Claude Delrieu, fils de Buster Keaton et de Frehel, frère d'Howard Butten et de Remy Bricka, tombe du plafond, gémissant, pantelant sur ses jambes d'échassier pendant que Mélodie Pareau, muse de peintre, harmonieuse jusque dans ses courbes, jusque dans ses volutes, fausse douce mais vraie vocaliste, comédienne juste, juste sublime dans le rire comme dans l'émotion, tente d'attraper au vol son délirant compère chantant pour ne pas qu'il s'écrase au sol.

 Ainsi, lorsqu'un accordéo-guitarhéro-percussif chanteur génial rencontre une mélodique soprano-comédienne, quand ces deux là décident de confronter textes et musiques, prenant pour postulat une totale liberté de paroles et d'action, il en résulte un spectacle déjanté et jouissif qui nous met dans le même état qu'un enfant devant la piste aux étoiles.

 Autour de compositions originales se brodent d' étonnantes d'adaptations de chansons de Gainsbourg, Jeanne Moreau, Anne Sylvestre, Barbara... autant de variations sur les relations, sur la vie.

jeudi 16 août 2012

Concert dimanche 19 août + exposition Frédérick Lienard

Bonjour, Nous avons une fois encore le plaisir de vous inviter à fêter l'été dans le carde de Rue des arts, au Carla-Bayle, DIMANCHE 19 à 19H APERO CONCERT sur la place du Carla Bayle avec les MULTI FREE Musique métissée d'ici et d'ailleurs.. Des Pujols en Ariège à l 'Espagne en passant par l 'Europe de l'Est, 5 guitaristes, une bassite, et des voix nous emporteront pour un voyage aussi joyeux qu'inattendu! Participation libre au chapeau. En 2ème partie, une scène ouverte acceuille les musiciens volontaires et motivés pour une jam musicale. Tout cela autour d'une buvette "locale" des crêpes et des assiettes de fromage bio. Et jusqu'au 2 septembre, toutes les galeries-ateliers et les lieux consacrés au festival Contre-sens resteront ouverts tous les jours sauf le lundi, jusqu'à 20h00.

Notez aussi que l'artiste Carlanais Frédérik Liénard (Galerie l'Artventurier) va très bientôt exposer à Barbastro en Espagne (du 23 août au 16 septembre - Centre des Congrès et des Expositions de Barbastro)!



(Frederick Lienart en photo avec Paco Puyuelo)

mercredi 8 août 2012

Concerts, contes et cuisine du monde les 11 et 12 août au Carla-Bayle

L'été continue sous le signe de la festivité au Carla-Bayle. Nous avons le plaisir de vous inviter pour deux soirées consécutives, le samedi 11 août et le dimanche 12 août! Samedi 11 août, dès 17h00, cuisine, contes et musique du monde: Natascha Laborde, conteuse dont nous ne pouvons que vous recommander la visite du site: http://www.conteuse-en-marche.fr/dates.html Musique impromptue: rencontre de deux musiciens Dominique Dallon et Yann Kairther et de leurs instruments variés: vieile à roue, flûte traversière, mandole, guitare et harpe celtique, pour un voyage expérimental entre musique traditionnelle ancienne et modernité.... Et le 12 août à 19h00: Apéro concert au pays des Balkans avec MESICHINKA polyphonies de femmes en 1ere partie ET Coen et Robin Engelhard Vionocelle et guitare en 2eme partie

vendredi 3 août 2012

Un nouveau concert dimanche 5 août!

Pour commencer, un très grand merci à toutes celles et ceux qui sont venus assister à la conférence de Jacques Honvault, conférence qui a été un véritable succès grâce un artiste et conférencier de talent ! Ensuite, nous avons le plaisir de vous inviter au prochain concert de la Rue des Arts, ce dimanche 5 août à partir de 18h30… Participation libre mais nécessaire, pour soutenir les musiciens! « Buvette apéro concert » autour de musiques du monde, avec des invités surprises… La deuxième partie de soirée sera une scène ouverte. Tous les musiciens désireux de participer peuvent contacter Nadine Debay (nadine.debay@yahoo.fr). Comme toujours, ambiance festive et conviviale au rendez-vous ! N'hésitez pas à nous rejoindre sur Facebook (http://fr-fr.facebook.com/ruedesarts).

jeudi 26 juillet 2012

Conférence et séance de dédicace de Jacques HONVAULT, le 2 août au Carla-Bayle !!!

Pour illustrer son exposition qui rencontre un très vif succès au Carla-Bayle, Jacques Honvault proposera une conférence et des expérience à la Maison Pierre Bayle, le 2 août de 16h00 à 17h30 et donnera une très belle illustration du thème "Contre-sens". "Science en contre sens, mais qu'est ce que la réalité ?" Le mot science ne doit pas vous faire peur! Jacques HONVAULT photographiera en direct des expériences insolites, reproduisant ainsi certaines des oeuvres exposées à la Galerie du Philosophe. Des faits et objets de notre vie quotidienne, tels que des ballons qui éclatent, rebondissent, explosent... L'artiste ingénieur exposera alors toutes les questions que soulève sa pratique de sculpteur d'éphémère et de révélateur d'invisible. La science au final s'en trouvera bien malmenée... A noter que cette conférence sera suivie d'une séance de dédicace au cours de laquelle Jacques Honvault présentera son livre.

DIMANCHE 29 juillet: concert!

DIMANCHE 29 JUILLET 18H30 PLACE DE L' EUROPE - CARLA-BAYLE au CONCERT AFRO INDIEN AVEC : DEBAYOTI SANYAL aux TABLAS ZAKY DIARRA au N'GONI, BALAFON, CHANT ..... PLUS INVITES.... Pour Débou ce concert est le dernier de la saison, puisqu'il partira pour l'Inde dans la nuit qui suivra cet évènement musical. Nous vous invitons à venir nombreux pour vivre ce moment exceptionnel de fraternité entre deux cultures, deux sensibilités et deux musiciens traditionnels de talent. La participation est libre et sera remise entièrement à Débou pour faciliter son retour en Inde. La buvette de la Rue des Arts vous attend pour un apéritif festif. Soyez au rendez-vous de la musique et parlez-en à vos amis !

vendredi 20 juillet 2012

A vos agendas! 22, 25 et 28 juillet 2012 ! L'été continue!

Petit rappel pour commencer: le lendemain du vernissage de l'exposition à Vic d'Oust (voir article précédent), apéro-concert le 22 juillet au Carla-Bayle à 18h00 avec le trio "Les Cinq Oreilles" pour un nouveau moment de festivités.



Quelques jours après - le 25 juillet, nous aurons le plaisir d'accueillir La Compagnie du Déluge, pour une pièce de théâtre étonnante et détonante à l'amphithéâtre du Cruzet, à 21h00



Il s'agit de la première création de théâtre de rue de la Compagnie. La pièce « L’Antédiluvienne » sera présentée au Carla Bayle, tout juste après une résidence de deux mois en Ariège. Ce spectacle  sera à coup sûr « ivre de folie et d’aventure ».

Résumé de L’Antédiluvienne, pièce de Jonathan Durrieux : « Groumpf et Georges travaillent ensemble. Et ensemble ils sont chargés par Noé de sélectionner et regrouper les animaux qui vont rentrer dans l’arche construite par Japhet. Le déluge, pour eux, c’est une réalité imminente, et c’est leur travail à plein temps. Là où l’histoire originelle était brève et incomplète, L’Antédiluvienne offre de nouveaux détails et une perspective inédite. L’histoire de quatre homme qui font l’histoire et que la légende a oublié ».

« Le Déluge est un récit connu de tous, originellement court, peu détaillé, peu réaliste et dont Noé serait le seul héros ! C’est pourtant sans lui que la légende se réécrit, sous un angle nouveau afin de décrire le cheminement d’autres hommes restés dans l’ombre. Qu’ils poursuivent un idéal ou qu’ils en cherchent désespérément un, ils sont de toutes parts tiraillés : par leur conscience, leur supérieur hiérarchique, la marche de l’Histoire ou la fuite vers la gloire. L’Histoire rend-elle justice de façon impartiale en honorant les uns et en méprisant les autres ? » C’est cette question que pose Jonathan Durieux avec cette pièce.


Des oeuvres d'art contemporain pour sauver des oeuvres baroques


Une très belle initiative de Phanette de Oliveira, qui mérite tout votre soutien... Avec des oeuvres des artistes du Carla-Bayle. 

L'ART SE MÊLE ....2ème édition
VERNISSAGE DE L'EXPOSITION samedi 21 juillet!
à partir de 18 h 30
Apéritif offert par la commune d'Oust et la Fondation Vic en Couserans
Eglise Notre-Dame de Vic - Vic d'Oust - Haut Couserans -Ariège

avec Frédérick Liénard, Mélanie Major, Tristan Rà, Jean-Pierre Pourtier, Inge Van Gils, Jef Mason, Nadine Debay et Phanette De Oliveira

Des oeuvres contemporaines pour sauver des oeuvres baroques...



mardi 17 juillet 2012

Salon des Arts de Sainte-Croix Volvestre

A noter, et à visiter: le troisième le 3e Salon des Arts (Exposition d’art toutes techniques, toutes matières.) à Sainte-Croix Volvestre, avec pour invitée d’honneur Nadine Debay, sculptrice du Carla-Bayle. 

Vernissage le samedi 28 juillet 2012 à 18h. 
Durée de l’exposition : du samedi 28 juillet au dimanche 05 août 
Horaires d’ouverture : tous les après-midi de 15h30 à 18h30, mercredi 9h30 -13h / 15h30 – 19h. 
Lieux : Espace Charles Fauroux, de la salle des fêtes à la maison des associations (à côté du lac). 
Remise du prix du jury : le dimanche 05 août 2012 à 16h30. Ateliers (terre, photo, ….) en salle ou en extérieur (selon programme). 
Entrée libre. Rens. : O.T du Volvestre Couserans – 09230 Ste Croix Volvestre 
Tél. : 05 61 04 60 55 – E.mail : ot.volvestre.ariegeois@wanadoo.fr. 
Site : www.ot-stecroixvolvestre.com
x

vendredi 13 juillet 2012

dimanche 22 juillet - Apéro-concert au Carla-Bayle!


Pour commencer, un grand merci à tous ceux, très nombreux, qui ont répondu présent à notre invitation pour les vernissages des galeries-ateliers du village et l'inauguration du 18e festival d'Arts plastiques de la Rue des Arts

Le dimanche 22 juillet, sur la place du village, nous aurons le plaisir de recevoir le trio "Cinq Oreilles" pour un apéritif musical. Pour un aperçu de l'univers de ces musiciens, cliquez ICI.
"Cinq Oreilles est un trio composé de 3 personnes, 3 instruments et 3 chanteurs, ce qui fait que ça peut faire autant de potin que si on était 9. Le répertoire est un mélange savamment bordélique, foutraque à souhait, international toutefois, qui ballade d’un bout du monde à l’autre, du moment que ça fait remuer les genoux et les cheveux."



jeudi 28 juin 2012

Inauguration du festival samedi 7 juillet!

18e festival d'Arts plastiques de la Rue des Arts au Carla-Bayle!

Les artistes invités (expositions monographiques dans 6 lieux ) :


Le photographe et ingénieur Jacques HONVAULT (déjà connu pour son exposition au Palais de la Découverte et les nombreux reportages et interviews qui lui ont été récemment consacrés sur France 2, France 3, Arte, France Inter, etc.) présentera au public un véritable travail de poésie scientifique dans lequel le réel est montré sous des facettes totalement inattendues. (Galerie du Philosophe)


Les très grands formats d’Yvon SAILLARD montreront que la peinture a encore un potentiel novateur très fort, que ce soit dans la figuration autant que dans l’abstraction, et qu’elle peut encore avoir une force évocatrice supérieure aux mots. (Le Carré d’Art)






Anne SARDA, artiste audoise déjà bien connue des amateurs d’art en Ariège pour ses précédentes installations,  nous proposera cette fois-ci de rencontrer le « Petit peuple », glané sur les rives de la Méditerranée et auquel elle redonne vie dans un « land art poétique ». (Jardin d’été)


Clara SCHERRER, qui s’est d’abord illustrée comme chanteuse, cite volontiers comme influences décisives Robert Raushenberg, Jean Michel Basquiat ou Louise Bourgeois. Souvent, ses installations et ses vidéos transfigurent dans une esthétique très soignée une réalité sans concession, comme dans « L’Effraction », vidéo qui sera présentée accompagnée d’une installation et témoigne des violences faites aux femmes. (Remparts Sud).



Avec les sculptures de Pierre MARCHAND, présentes dans de nombreuses collections publiques et privées, « la nature n’est pas représentée, elle est interrogée. A une époque où, de mille façons, l’homme ne cesse de rompre son pacte immémorial avec la nature, il nous restitue, avec la force de l’évidence, l’émotion primitive du contact perdu ». (Le 3e Cercle)





Antonio RODIGUEZ-YUSTE et Stéphane CARBONNE ont réalisé en 2011 une œuvre pour illustrer la pensée du philosophe Pierre Bayle et les peintures de Goya, deux très belles illustrations de ce que peut être une pensée à contre-sens. Cette création « in situ », maintenue en place en 2012, va à l’encontre des habitudes de conservation muséale qui entourent les réalisations artistiques puisque le visiteur pourra y percevoir la trace du temps, pour un memento mori original.


Expositions ouvertes tous les jours sauf le lundi, de 15h00 à 20h00, du 7 juillet au 2 septembre 2012.

Retrouvez-nous sur Facebook :
ou sur notre blog :









vendredi 1 juin 2012

Maria MAZA et Sylvie SEIGNORET exposent!

Sylvie SEIGNORET / Maria MAZA, du 9 juin au 1er juillet, Galerie du Philosophe, Le Carla-Bayle / Vernissage le vendredi 8 juin

La nouvelle exposition de la Rue des Arts sera consacrée non pas à une mais deux artistes, la peintre espagnole Maria MAZA, et la peintre franco-américaine Sylvie SEIGNORET.


L’univers pictural de Sylvie SEIGNORET est pour le moins étonnant. C’est qu’il puise ses influences chez des artistes modernes assez éloignés les uns des autres - Marcel Duchamps, Franck Stella, Andy Warhol, Roy Lichtenstein – et joue sur la fausse fantaisie, l’humour, le décalage grinçant, celui entre autres de la BD et de la culture populaire. Au premier regard, ce sont donc des paysages et rues de villages pittoresques figés, austères… mais des détails anachroniques sollicitent avec ironie l’attention du spectateur – un lampadaire, une centrale nucléaire, et surtout un héros présent sur toutes les toiles, un Mickey obèse un rien obscène, que l’on ne donnerait certainement pas à un enfant pour l’amuser. L’univers de Sylvie Seignoret est de toute évidence la confrontation cynique des imaginaires français et américain… Une peinture qui ne peut que fonctionner dans le cadre du Carla-Bayle et du thème du contre-sens…



De son côté, Maria MAZA (voir lien), jeune peintre vivant à Barbastro en Espagne, propose une réflexion forte et engagée sur la globalisation et sur l’altérité, une réflexion autour de la migration comme transmutation fondamentale, comme changement profond du migrant et du monde par lequel il transite.  Elle a recherché, dit-elle, « un modèle venu d'Afrique Centrale, que les circonstances vitales ont amené à venir vivre en Europe (et non pas, seulement, survivre). D'où les références au voyage et au difficile travail agricole. Tandis que je dessinais ses mains, je me suis rendue compte que son altérité s'étendait au-delà de l'évidence, lui, l' « étranger »; cette altérité déteint aussi sur celui qui regarde avec étrangeté ou qui se sent lui-même éloigné des autres modes de vie. Un jour, mon modèle me dit: « Ton fils n'a pas peur de moi comme les autres enfants ». Mon fils, lui ai-je répondu, n'a pas à avoir peur de toi, parce que je ne lui ai jamais enseigné la peur de l'étranger.  Les mains sont nos outils. Elles caressent, asphyxient, frappent, embrassent, soignent, expriment... »




Ouvert le jeudi et le vendredi de 9h à 18h et le samedi et dimanche de 14h à 18h, du 9 juin au 1er juillet.

Vernissage le 8 juin à 18h00, à la Galerie du philosophe.


Renseignements au 05 67 44 18 01














vendredi 25 mai 2012

Jacques HONVAULT sur France Inter, mercredi 23 mai!

Le photographe (ancien scientifique désormais artiste chercheur) Jacques HONVAULT, l'un des artistes sélectionnés pour le 18ème festival d'Arts plastiques de la Rue des Arts, en interview dans l'émission "La Tête au carré" sur France Inter. Vous pouvez télécharger l'émission en cliquant ICI . Un avant goût de ce que la Rue des Arts vous offrira cet été! La liste des autres artistes sélectionnés sera très bientôt dévoilée... et rendez-vous le vendredi 8 JUIN à 18h00 pour le vernissage de l'exposition de Maria MAZA et Sylvie SEIGNORET à la Galerie du Philosophe... Et les deux artistes partageront non un lieu d'exposition, mais deux!

dimanche 29 avril 2012

Marie Carnévalé expose au Carla-Bayle!



La Galerie du Philosophe et l'association Rue des Arts s'apprêtent à accueillir la première exposition de l'année sur le thème de « Contre-sens », contre-sens entendu comme ce qui va contre le sens courant, contre nos habitudes, contre-sens entendu comme ce qui doit permettre de voir le réel de façon neuve. Et c'est à Marie Carnévalé, peintre et dessinatrice, qu'échoit la tâche de donner le nouveau ton d'un festival d'arts plastiques bien connu de tous (et dont la 18e édition aura lieu cet été), qui réserve encore quelques très belles surprises...


L'œuvre de Marie Carnévalé concilie un grand savoir-faire technique, beaucoup de gravité, et un humour inhabituel dans un tel contexte... Que ce soit avec la « Mécanique du riz », où des grains de riz, dessinés (!) et multipliés à foison dévoilent un univers absurde et pourtant superbe, donnent une image d'un monde contemporain en prise avec les chiffres jusqu'au vertige d'un infini métaphysique... Que ce soit avec ses « Allégories de la vanité » - thématique classique, sortie tout droit de la peinture du XVIIe siècle, du crâne symbolisant futilité et vanité – dans lesquelles les couleurs vives et les détails (quelques beaux paillons par exemple) tranchent avec la gravité du sujet et constituent un joyeux carpe diem qui n'a rien de sinistre, bien au contraire.... Ou que ce soit enfin avec ses « Portraits », sortes de masques expressionnistes qui visent tous à immortaliser les traits du visage saisis dans un instant fugace... On le devine déjà, une exposition qui ne devrait pas laisser indifférent, et dont on repartira aussi enthousiaste!


Voici pour finir quelques mots de l'artiste à propos de son œuvre:
« Je peins des crânes : « Mémento mori » de l’iconographie des Vanités et source inépuisable d’inspiration,
avec la volonté de saisir l’insaisissable et de faire la liaison entre les Vanités classiques et contemporaines. 
Mon travail porte sur l’humain et mon pinceau a trouvé aisément l’os sous la chair.
Mais je traite ce thème de façon ludique sans solennité, sans accent macabre.
Le crâne devient motif, intensifié par la peinture avec ses propres couleurs, accentué par une symbolique différente à chaque fois.
Les fonds rythment l’écoulement du temps.
Je tente ainsi de donner les couleurs de la vie à l’irreprésentable.
Dans la série des « Grains de riz »
Il n’y a plus rien ou presque,
Il n’y a plus de visage ni de corps,
Il n’y a plus de chair et même plus d’os,
Il n’y a presque plus rien,
Reste le décompte. »


Exposition du samedi 5 mai au dimanche 3 juin 2012 (ouvert le jeudi et le vendredi de 9h00 à 18h00, et les samedi, dimanche et jours fériés de 14h00 à 18h00).
Vernissage le samedi 12 mai à 18h00.


Actualités début mars 2012

Quelques nouvelles de artistes adhérents à la Rue des Arts.

• Nadine Debay expose à la Galerie G.M" 12, rue jean Jaurès, VEYNES (05), du 24 avril au 19 mai 2012 et au Grand marche d'Art contemporain à la Bastille (Paris) du 26 avril au 1er mai 2012 (télécharger l'invitation sur : www.joel-garcia-organisation.fr)

• Manuel Martnez expose aux Rencontres d'arts au Musée Ingres à Montauban :
« Créateurs contemporains en Midi-Pyrénées »
Vernissage le vendredi 27 avril à 18h30
Troisième volet d’une exposition où l’éclectisme d’une production plastique
affirme la vitalité de la création artistique en Midi-Pyrénées.
Avec :
Manuel Martinez , Marie Claude Cavagnac, Anne Pourny, Roy Takahashi,Marie France Jean, Roselyne Duchon, 100Taur ( Nicolas Giraud) , Guiboyer. Michel Campistron, Juan Frutos. André Nouyrit , Philippe Audigeos, Bernard Scaramela, Georges Bru, Jean Luc Favéro, Alain Ballereau, Christian André Acquier, Jacques Hue.

• Rappelons enfin l'exposition exceptionnelle consacrée à Roman OPALKA à La Fabrique (Toulouse, Université du Mirail):
Roman Opalka. OPALKA 1965/1-∞. Exposition au Ciam La Fabrique du 26 avril au 15 juin 2012 du lundi au vendredi de 10h à 18h.

vendredi 20 avril 2012

Lui BUFFO à la HALLE SAINT-PIERRE !





Nous profitons de cet espace pour annoncer que 80 sculptures du musée d'art brut "Les Amoureux d'Angélique" (Le Carla-Bayle) sont actuellement exposées à la Halle Saint-Pierre (Paris), dans le cadre de l'exposition "Banditi dell'arte", exposition consacrée aux excentriques de l'art, comme on pourrait les appeler.

"BANDITI DELL’ARTE , dans toute sa force poétique, est la première exposition majeure consacrée à la création hors norme italienne. Elle ouvre une porte sur l’univers particulier d’individus ayant créé en dehors de tout système artistique officiel ou d’instances culturelles reconnues.

Bien que le milieu de l’art soit maintenant familiarisé avec l’art brut, ce concept reste encore relativement étranger au public italien même si des artistes comme Giovanni Podestà et Carlo Zinelli jouissent d’une réputation internationale. Pendant plus d’un siècle, malgré les efforts et le soutien de quelques critiques d’art, en Italie la création “marginale” reste aujourd’hui souvent oubliée l par la culture officiell

L’exposition BANDITI DELL’ARTE à la Halle Saint Pierre est un pas de plus vers une reconnaissance institutionnelle et critique des pratiques artistiques jusqu’ici pensées comme marginales, l’occasion de découvrir ces formes d’art oubliées par les institutions." 

(Site de la Halle Saint-Pierre, à visiter d'urgence) 


Lui (Luigi) BUFFO - Biographie

De sa naissance en 1919 à Mareno di Pave dans la province de Trévise en Vénétie, à 1941 année de son mariage avec Carmela Sinigaglia à Lagardelle-sur-Lèze, village de la grande banlieue de Toulouse, où il réside jusqu’à son décès en 1997, le parcours de Luigi Buffo relève du mystère.

Révélé par la télévision, début 1989, dans Les excentriques de l’Assiette Anglaise, son environnement composé de plus de quatre cents sculptures en bois et en ciment, aujourd’hui considéré comme un cite majeur, n’a alors suscité que peu de curiosité. Le court article d’un magazine féminin et le témoignage de Jean-François Maurice sur sa visite en mars 1989, peu avant que Buffo ne tombe malade, apportent quelques renseignements.

Ouvrier agricole dès l’âge de sept ans, analphabète, Luigi Buffo, agriculteur puis maçon, commence son œuvre au début des années 1980, après son départ à la retraite. Il sculpte d’abord le bois : bustes, sculptures totémiques au culte de la famille et au travail de la terre, parfois rehaussées de couleurs aux yeux et à la bouche. A l’origine placées dans le jardin qui entoure la maison qu’il s’est construite, il accumule ensuite ces sculptures dans un appentis à cause des intempéries. 

Les sculptures en ciment, quelquefois recouvertes de galets, sont réparties dans le jardin et sur le faîte des murs qui l’entoure. Buffo y transpose ce qui a marqué sa vie : son cheval de labour, scènes du labeur paysan et de la vie familiale, Pietà avec Vierge et Crucifixion sous laquelle est inscrit avec de petites pierres « ami soi respectueux la vie » (sic). Plus étonnant, des animaux exotiques : chameaux, éléphants… Sur un autre angle du mur donnant sur la rue, également surmonté d’un groupe de sculptures, on peut lire «  ami sois respectlieux de la vie » (re-sic) et au-dessous « musée de Buffo 1988 ».

En bois ou en ciment, certaines sculptures sont signées Lui, Luigi ou Buffo et datées.

Vers 2003-2004, pour une opération immobilière, la quasi-totalité des sculptures surplombant les murs et du jardin est détruite. En 2005, le musée Les amoureux d’Angélique procède au sauvetage d’une centaine de sculptures en bois.  Ne subsistent alors que quelques bas-reliefs inclus dans le mur d’enceinte et une sculpture représentant un garçon lâchant un oiseau vers le ciel.

vendredi 30 mars 2012

Nouvelles fraîches: liens mis à jour

Iris Miranda - Figures
Nous venons de mettre à jour la liste des liens. Vous pourrez donc découvrir une grande partie des artistes qui exposent dans le village du Carla-Bayle, ainsi que quelques uns de nos partenaires... Si vous souhaitez figurer dans cette liste, n'hésitez pas à nous écrire (contact.rue.des.arts@gmail.com).

La programmation du festival d'été avance à grands pas - nous avons déjà reçu plus d'une centaine de réponses, toutes très enthousiasmantes, et la sélection des artistes s'annonce déjà des plus difficiles, alors même que toutes les candidatures ne nous sont pas encore parvenues... Avis aux retardataires : plus que quelques jours pour nous envoyer vos dossiers!


Vous pourrez aussi retrouver une interview de Jean-Pierre Pourtier, artiste et président de la Rue des Arts, dans Paroles d'artistes (Radio Transparence), à l'adresse suivante:

Et le meilleur pour la fin, l'exposition "Estampes" est prête pour l'ouverture le 31 mars 2012 (et pour le vernissage le 7 avril).

Note (en réponse à quelques questions):
Estampe:
"Une estampe est l’empreinte réalisée à l’encre sur un support souple à partir d’une matrice. C’est donc une image imprimée sur papier. Le monde de l’estampe est tant celui des techniques d’impression que celui de l’art. Grâce à elle, les hommes ont pu multiplier et diffuser des images. 

Très vite, les artistes ont saisi les avantages de ce moyen d’expression majeur et s’en sont servi pour réaliser des œuvres d’art à part entière. L’estampe se distingue donc de la peinture et du dessin du fait qu’elle est imprimée et peut donc exister à plusieurs exemplaires. Son support privilégié étant le papier, elle fait partie des arts graphiques. 
Elle est souvent synonyme de gravure, car une plaque de bois ou de métal est gravée pour obtenir la matrice d’impression. Le mot estampe est toutefois plus générique que celui de gravure, car il comprend aussi les images imprimées par report ou par contact, sans qu’il n’y ait de gravure à proprement parler." (source : http://www.estampes.ch/ref/definit.htm)

mercredi 21 mars 2012

Exposition "Estampes", du 31 mars au 30 avril


A l'occasion de l'exposition "Estampes" à la Galerie du Philosophe, les plasticiens  travaillant à l'Atelier de gravure du Château de Lanoux présentent leurs dernières impressions gravées.

Rassemblant des oeuvres issues de divers procédés de gravure, eaux-fortes, pointes sèches, bois gravés, monotypes, cette exposition nous montre à quel point la gravure peut se révéler une technique actuelle qui enrichi le travail des artistes quelle que soit leur spécialité. Parmi les artistes présents: Jean-Pierre Pourtier, Iris Miranda, Tristan Rà, Joëlle Chateau, Jef Mason, Mélanie Major et Mélissa Tresse.

Vernissage le samedi 7 avril à 18h30 en présence des artistes.

Ouverture tous les jeudi, vendredi, 9h-12h et 13h-17h 
et les week-ends de 14h à 18h
Galerie du Philosophe
Place de l’Europe 
09130 Carla-Bayle


CONTACTS et INFORMATIONS PRATIQUES :
La Rue des Arts
Galerie du Philosophe
Place de l’Europe   
09130 Carla Bayle
Courriel: contact.rue.des.arts@gmail.com
tel: 05 67 44 18 01


Les Ateliers du Chateau de Lanoux
ateliers, stages, expositions  
Gravure, Photo, Peinture, 
Céramique, Encadrement
mail: tressemeliss@yahoo.fr
tel: 05 34 01 52 95

jeudi 15 mars 2012

Nouvelle adresse courriel !

Attention, notre ancienne adresse sera bientôt obsolète!


Merci de nous contacter désormais à contact.rue.des.arts@gmail.com

Ouverture du blog...

Quelques mots de présentation ? 18 ans d'existence pour l'association Rue des arts, qui organise chaque année un festival éponyme d'arts plastiques, et tout au long de l'année diverses expositions à la Galerie du Philosophe.


Nous posterons très bientôt deux appels à candidatures, et un calendrier...


Nous sommes aussi présents sur Facebook: http://www.facebook.com/ruedesarts