vendredi 30 mars 2012

Nouvelles fraîches: liens mis à jour

Iris Miranda - Figures
Nous venons de mettre à jour la liste des liens. Vous pourrez donc découvrir une grande partie des artistes qui exposent dans le village du Carla-Bayle, ainsi que quelques uns de nos partenaires... Si vous souhaitez figurer dans cette liste, n'hésitez pas à nous écrire (contact.rue.des.arts@gmail.com).

La programmation du festival d'été avance à grands pas - nous avons déjà reçu plus d'une centaine de réponses, toutes très enthousiasmantes, et la sélection des artistes s'annonce déjà des plus difficiles, alors même que toutes les candidatures ne nous sont pas encore parvenues... Avis aux retardataires : plus que quelques jours pour nous envoyer vos dossiers!


Vous pourrez aussi retrouver une interview de Jean-Pierre Pourtier, artiste et président de la Rue des Arts, dans Paroles d'artistes (Radio Transparence), à l'adresse suivante:

Et le meilleur pour la fin, l'exposition "Estampes" est prête pour l'ouverture le 31 mars 2012 (et pour le vernissage le 7 avril).

Note (en réponse à quelques questions):
Estampe:
"Une estampe est l’empreinte réalisée à l’encre sur un support souple à partir d’une matrice. C’est donc une image imprimée sur papier. Le monde de l’estampe est tant celui des techniques d’impression que celui de l’art. Grâce à elle, les hommes ont pu multiplier et diffuser des images. 

Très vite, les artistes ont saisi les avantages de ce moyen d’expression majeur et s’en sont servi pour réaliser des œuvres d’art à part entière. L’estampe se distingue donc de la peinture et du dessin du fait qu’elle est imprimée et peut donc exister à plusieurs exemplaires. Son support privilégié étant le papier, elle fait partie des arts graphiques. 
Elle est souvent synonyme de gravure, car une plaque de bois ou de métal est gravée pour obtenir la matrice d’impression. Le mot estampe est toutefois plus générique que celui de gravure, car il comprend aussi les images imprimées par report ou par contact, sans qu’il n’y ait de gravure à proprement parler." (source : http://www.estampes.ch/ref/definit.htm)

mercredi 21 mars 2012

Exposition "Estampes", du 31 mars au 30 avril


A l'occasion de l'exposition "Estampes" à la Galerie du Philosophe, les plasticiens  travaillant à l'Atelier de gravure du Château de Lanoux présentent leurs dernières impressions gravées.

Rassemblant des oeuvres issues de divers procédés de gravure, eaux-fortes, pointes sèches, bois gravés, monotypes, cette exposition nous montre à quel point la gravure peut se révéler une technique actuelle qui enrichi le travail des artistes quelle que soit leur spécialité. Parmi les artistes présents: Jean-Pierre Pourtier, Iris Miranda, Tristan Rà, Joëlle Chateau, Jef Mason, Mélanie Major et Mélissa Tresse.

Vernissage le samedi 7 avril à 18h30 en présence des artistes.

Ouverture tous les jeudi, vendredi, 9h-12h et 13h-17h 
et les week-ends de 14h à 18h
Galerie du Philosophe
Place de l’Europe 
09130 Carla-Bayle


CONTACTS et INFORMATIONS PRATIQUES :
La Rue des Arts
Galerie du Philosophe
Place de l’Europe   
09130 Carla Bayle
Courriel: contact.rue.des.arts@gmail.com
tel: 05 67 44 18 01


Les Ateliers du Chateau de Lanoux
ateliers, stages, expositions  
Gravure, Photo, Peinture, 
Céramique, Encadrement
mail: tressemeliss@yahoo.fr
tel: 05 34 01 52 95

jeudi 15 mars 2012

Nouvelle adresse courriel !

Attention, notre ancienne adresse sera bientôt obsolète!


Merci de nous contacter désormais à contact.rue.des.arts@gmail.com

Ouverture du blog...

Quelques mots de présentation ? 18 ans d'existence pour l'association Rue des arts, qui organise chaque année un festival éponyme d'arts plastiques, et tout au long de l'année diverses expositions à la Galerie du Philosophe.


Nous posterons très bientôt deux appels à candidatures, et un calendrier...


Nous sommes aussi présents sur Facebook: http://www.facebook.com/ruedesarts

Appel à candidature d'artistes pour la 18e édition du festival de la Rue des arts

Association « Rue des Arts » : appel à candidature
Nous lançons un appel à candidature d’artistes (peintres, sculpteurs, plasticiens, arts de la scène en lien avec les arts plastiques, pour participer à la 18ème /19ème / 20ème Rue des Arts qui se tient au Carla- Bayle, village regroupant près de vingt Galeries-Ateliers et exposant une  trentaine d’artistes pendant la saison estivale.
Cet appel est valable sur trois ans, de façon à anticiper la programmation des prochaines éditions en fonction des dossiers reçus, avec un souci de cohérence et de continuité dans l’orientation retenue.
Le festival d’été 2012 de la Rue des Arts est fixé du samedi 7 juillet au dimanche 2 septembre.
L’association Rue des Arts retient comme dynamique d’ajouter à l’animation estivale d’ouverture des Galeries-Ateliers, un axe artistique dont le thème est : « Contre-Sens ».
« Contre-Sens » : Emergence de ce qui se produit en dehors du sens commun, en à-côté du bon sens, dont le propos artistique (esthétique, argumentaire), constitue un « discours ». Discours sur l’art en lien avec le quotidien, avec les événements sociaux qui nous offusquent, avec l’humain dans tous ses états.
Est attendue une démarche artistique qui ouvre un œil sur le réel,  porte et transforme le regard, dépose un sentiment poétique, philosophique sur le sens de la vie.
Notre objectif est de soutenir des  démarches « toutes catégories » d’artistes belliqueux engagés par leur art dans la vie. C’est sans aucun doute un moyen pour nous d’affirmer le rôle fondamental de l’Artiste dans notre société.
Nous vous convions à nous contacter et à nous proposer vos projets. Un espace, intérieur ou extérieur, selon la demande, sera  attribué aux artistes retenus.
Cordialement,
Le comité d’orientation artistique.
Rue des Arts

PS : la sélection pour le festival 2012 prendra fin le 15 avril."

Thème
« Contre-sens » (18e édition du Festival d’Arts Plastiques « Rue des arts »)
Medium
Arts plastiques et visuels : sculpture, peinture, dessins, vidéos, installations, performances, etc.
Objectifs
Approche artistique personnelle, en rapport avec la thématique du festival « Contre-sens ». Seront privilégiés les artistes dont la démarche sera personnelle, originale et répondant à une problématique actuelle.

Privilégier des démarches artistiques originales, indépendamment des critères marchands, mais de qualité ; privilégier l’excellence artistique.
Lieu
Exposition, installation ou performances sur l’un des sites sélectionnés, public ou privé, dans le village du Carla Bayle (Ariège). Lieux adaptables en fonction des exigences des artistes (galerie, salle ronde, cavité dans les remparts du village, zones en plein air…)
Période
Du samedi 7 juillet au dimanche 2 septembre 2012 – Possibilité de périodes d’exposition réduites, en fonction des artistes retenus.
Défraiement
De 500 à 800 euros (signature d’une convention entre l’artiste et l’association)
Nombre de visiteurs annuel 
Entre 9.500 et 12.000 personnes
Communication 
Communiqués de presse réguliers, affiches, flyers, publicités dans la presse spécialisée, agenda internet et réseaux sociaux ; communication auprès des partenaires et acteurs locaux (mairies, offices du tourisme, etc.)
candidature
envoyer avant le 10 avril 2012. Le dossier comprendra impérativement :
-       la description de la démarche artistique
-       l’inscription de cette démarche dans le thème « Contre sens »
-       Une biographie (éventuellement accompagnée d’un dossier de presse)
-       Des photos des oeuvres
-       et dans le cas d’un projet in situ (ou développé spécifiquement pour le projet), un budget détaillé.
Sélection
A partir du 15 avril 2012, par le comité d’organisation de la Rue des Arts.
Conditions
Avoir le statut d’artiste professionnel (n° de SIRET ou n° Maison Des Artistes). Exposition non marchande.

Exposition en hommage à Yves Friederich, du 2 au 31 mars


"Yves Friederich était né à Paris, en 1948. Ses œuvres ont marqué de nombreuses galerie d'art entre 1983 et 2010. Vivant depuis de longues années en Ariège, c'est au Carla Bayle, par le biais de la Rue des arts, qu'il réservait ses dernières créations.Cette exposition en hommage Yves Friederich est réalisée à l'initiative de l'association "Rue des Arts" avec le soutien de la Mairie du Carla Bayle."


Du 02 au 31 mars 2012
Salle d'exposition de l'Estive de Foix 
Entrée libre
Tous les jours aux horaires d'ouverture de l'Estive, ainsi que les soirs de spectacles.






Scène Nationale de Foix et de l'Ariege, 
 20 Avenue du Général de Gaulle,
09000 FOIX
Renseignements:  

mercredi 14 mars 2012

Michel Gruner nous a quittés...

 Rue des arts a perdu l'un de ses fondateurs... Nous reprosuisons ici l'article de la Dépêche du Midi qui vient de lui être consacré.

"Michel Gruner, figure du Carla Bayle pendant de nombreuses années, a succombé dimanche dernier à une crise cardiaque. Il avait 64 ans. Arrivé en 92 en Ariège et installé au Carla Bayle en 94, Michel était né à Steinbourg à 40 km de Strasbourg. Il a exercé le métier d'instituteur pendant 18 ans avant de l'abandonner pour se consacrer à sa passion des livres. En 1986, il ouvre la librairie d'Austerlitz à Strasbourg.

Militant antinucléaire et écologique avant l'heure, il lance un parti lors d'élections municipales à Strasbourg. Bilingue Français Allemand il enseigne à l'école internationale de Francfort où il vit quelques années avec son épouse Michèle et ses trois enfants, Catherine, Nicolas et Sébastien.

Dans les années «80», il crée le « Quai aux livres », marché aux livres d'occasion qui existe toujours à Strasbourg. Puis une association pour la sauvegarde de la culture alsacienne et l'« Opal » une colonie de vacances.
Au Carla Bayle, arrivé avec un stock de livres, il ouvre une librairie avant de créer avec son ami Ali, la fameuse Rue des Arts en 95. Ses contacts et son entourage d'artistes l'aideront à organiser le premier festival d'art contemporain dont cette année sera la 18e édition. Il est aussi à l'initiative de la chorale qu'il dirige pendant une dizaine d'années.

Il n'est pas exagéré de dire que Michel Gruner a participé activement à la « reconstruction » de la citadelle. Grand érudit dans les arts, les lettres, l'histoire, doté d'une bonne oreille, Michel n'en était pas moins un bon vivant, aimant s'entourer d'amis.
Amis qui auront tous beaucoup appris de lui." (La Dépêche du Midi)