lundi 20 avril 2015

Des ateliers autour des "Cent Centimètres Carrés III", Médiathèques de Pamiers.

DES PROJETS CREATIFS DANS LES ALAE


Le projet s'intitule "Mettre sa vie dans 10cm2". Atelier d'expression Plastique - Techniques mixtes - Collages

Les mercredis après-midi de mars à avril les enfants des ALAÉS de Pamiers vont exprimer et expérimenter leur créativité. Les enfants découvriront des techniques d’expression artistique tels que le collage, la peinture...
Le Vernissage de l’exposition aura lieu le Mercredi 29 Avril à 16h à la médiathèque de Pamiers.
Organisée par «Rue des Arts» et en partenariat avec la médiathèque de Pamiers, cette exposition collective met en avant la créativité, l’originalité et la qualité artistique, en jouant avec une contrainte de taille du support, à savoir impérativement un format carré de 10 centimètres de côté. Les ateliers sont mis en œuvre par une animatrice plasticienne du service enfance jeunesse et une plasticienne Yvonne Calsou qui intervient à la Médiathèque.  © Mairie de Pamiers

samedi 18 avril 2015

L'assemblée générale de notre association "Rue des Arts"


 Article Ariègenews 

© midinews 2015

Carla-Bayle: l'association Rue des Arts multiplie les partenariats

C’est devant une trentaine de personnes que s’est déroulée la dernière assemblée générale de l’association Rue des Arts au Carla-Bayle. L’occasion de revenir sur les diverses activités de ce début d’année 2015, à commencer par Cent Centimètres Carrés III, qui a connu un vif succès.Clôturée en février dernier, cette exposition de très petits formats a accueilli plus de 2000 œuvres déposées par près de 200 artistes. Elle a cependant été endeuillée par le départ prématuré de l’un des exposants, Truffe, dont les œuvres continueront, conformément à ses souhaits, l’aventure itinérante de l’exposition vers la médiathèque de Pamiers.Le réseau de lecture Communauté de Communes du Pays de Pamiers accueille en effet dans les locaux des médiathèques de Pamiers et de Saint-Jean-du-Falga, l’exposition « Cent Centimètres Carrés III », respectivement jusqu’au 14 et 30 mai 2015.Un rayonnement de plus en plus importantL’association poursuit ses efforts en matière de communication et de partenariats, à travers son blog tout d’abord, régulièrement alimentés, mais aussi par l’élargissement de son réseau.Un projet pédagogique a par exemple été élaboré en direction des établissements scolaires, de foyers de résidence de personnes âgées, de foyers d’accueil ou de foyers de jeunes dans le but de proposer des visites guidées gratuites et des rencontres avec des artistes.Ce fut par exemple le cas le vendredi 27 mars dernier, avec la visite d’élèves du l’École Jean XXIII de Pamiers qui ont ainsi pu échanger avec deux artistes: Rico et Tristan Rà.Toujours en mars, Rue des Arts conviait les artistes à accrocher leurs œuvres à la résidence hôtelière l’Oustal del Sarlat et à partager une soirée avec un groupe de randonneurs participant à la Rand’Artdonnée.Le lendemain, cet échange entre artistes et randonneurs s’est poursuivi dans les ateliers/galeries du Carla-Bayle.Enfin, l’agrément du Service civique a permis à Rue des Arts de proposer une ouverture hebdomadaire de 30 heures et avec l’aide des bénévoles le week-end, une ouverture du siège de l’association à sept jours semaine.Le contrat de Nicolas Lorieux ayant pris fin récemment, une autre offre de Service civique en tant que médiateur culturel est proposée pour la période de mai à octobre 2015.S’adressant aux jeunes de 18 à 25 ans, le poste est à pourvoir avant la fin du mois d’avril. Les personnes intéressées peuvent se renseigner sur le site de Rue des Arts.À noter que l’association est entrée dans l’Agenda de l’Art Contemporain en Midi-Pyrénées, publié par le Réseau « Air de Midi » en lien avec les Abattoirs — Frac de Midi-Pyrénées. Un partenariat avec le musée d’art moderne et contemporain toulousain a d’ailleurs été établi pour le Festival d’Arts plastiques qui portera cette année sur trois thématiques : « Contresens-Dissidence-Tolérance ».

Les dates à retenir
- Exposition de Dominique Albertelli – Fixer les vertiges. Du samedi 11 avril au dimanche 31 mai 2015
- Inauguration du graff de Shaka. Vendredi 15 mai 2015 (salle du gymnase)
- Festival «Contresens - Dissidence -Tolérance» Collection Les Abattoirs - Frac Midi-Pyrénées en partenariat avec Rue des Arts. Du samedi 13 juin au 30 août 2015 : 3 lieux/3 thèmes, avec notamment Olivier Blanckart, Gina Pane, Zanele Muholi, Jean Dieuzaide, Michel Journiac, Marie Denis


Association Rue des Arts
Place de l’Europe – 09130 CARLA-BAYLE
05 67 44 18 01
http://contactruedesarts.wix.com/rue-des-arts
http://la-rue-des-arts.blogspot.fr
facebook.com/ruedesarts
contact.rue.des.arts@gmail.com



Ariegenews : http://www.ariegenews.com/ariege/culture/2015/89267/carla-bayle-l-association-rue-des-arts-multiplie-les-partenariats


 Article La Dépêche 

La Rue des Arts serre les boulons

Publié le 16/04/2015 à 03:51, Mis à jour le 16/04/2015 à 08:19




Jean-Pierre Pourtier, président de l'association, entouré du bureau./Photo DDM.


Conséquence de son succès, la Rue des Arts doit réglementer plus durement son organisation. Fini les manigances à hue et à dia, les bidouillages et les petits arrangements : «Il faudra être plus procédurier à l'avenir», prévient Jean-Robert Loquillard, le trésorier, avant de présenter le premier compte de résultat informatisé de la vie de l'association. Ainsi, devant une quarantaine de membres, l'assemblée générale mettait l'accent sur ce chamboulement et personne n'a eu rien à redire, tous s'en félicitaient. Un compte bien balancé et dont chaque poste est référencé grâce, notamment, à l'acquisition d'un logiciel ad hoc, approuvé à l'unanimité. Fabienne Roux présentait ensuite le rapport d'activité et soulignait le point ô combien positif d'une ouverture de la galerie sept jours sur sept grâce au service civique mis à disposition. En effet, Nicolas Lorieux a passé six mois au sein de l'association et a terminé sa mission le 14 avril. Une autre offre de service civique en tant que médiateur culturel est proposée pour la période de mai à octobre.

L'année, bien entamée, a vu la belle participation de l'exposition «Cent centimètres carrés saison 3» et le prêt de celle-ci aux médiathèques de Pamiers et Saint-Jean-du-Falga du 1er avril au 30 mai et l'exposition en cours de Dominique Albertelli, jusqu'au 31 mai, à la galerie du Philosophe. Le vendredi 15 mai aura lieu l'inauguration de la peinture murale réalisée par Shaka en juillet 2014 à la salle de sports et à partir du 13 juin, plusieurs expositions en partenariat avec les Abattoirs et la FRAC Midi-Pyrénées. Puis très vite le festival de l'été s'installera jusqu'au 30 août et sera lancé par un vernissage festif le 12 juillet. Pour la période du festival, Rue des Arts propose à des jeunes ou moins jeunes d'acquérir l'expérience d'une immersion dans la médiation culturelle avec la possibilité de validation d'un stage sur un, deux ou trois mois. Une formation de médiation sera faite par les commissaires d'exposition des Abattoirs (FRAC) et Rue des Arts.

La Dépêche du Midi :  http://www.ladepeche.fr/article/2015/04/16/2088070-la-rue-des-arts-serre-les-boulons.html

dimanche 12 avril 2015

Vernissage de l'exposition "Fixer les vertiges" Dominique Albertelli - Carla-Bayle

Samedi 11 Avril a eu lieu le vernissage de l'exposition à la Galerie du Philosophe au Carla-Bayle














Discourt d’inauguration :

"Pourquoi peindre ?


Pour survivre …dira-t-elle
Manifester ses peurs, sa joie …
C’est, pour elle, une façon de dire ‘les autres’ et le monde qui l’entoure.
Une façon d’engager une part d’elle même pour que s’articulent ses silences, qu’émerge son graphisme au rythme du souffle. Une voie, voix  déférente articulée par le geste, hors de la confusion des mots, traçant une forme singulière de la pensée sauvage.

La peinture …
ça fait reculer les murs au-delà du langage ajoutera-t-elle
ça redonne du poids au silence
Cela débride la conscience à  de farouches déterminations ‘rebelles’
Cela aide à y voir un peu plus en avant de soi.  
Surtout quand on sait qu’aujourd’hui s’exprimer avec ces pigments n’est pas le support idéal pour être reconnu.

Peindre pour Dominique reflète un moyen de ‘dire’.
D’évoquer ce qui relève du même, de cette parodie de l’être.
Un moyen sans doute pour elle, de ressasser ce qui de la machinerie sociale immobilise l’Être…(avec un grand E) dans une raideur froide animale (machinerie excluant son animalité  donc),
Mais, sans doute est ce pour elle, un moyen aussi,  d’évacuer son être (avec le petite),  d’en émerger sa propre histoire, celle qui l’a conditionnée et qui ici, sortie de l’incise de l’acte du ‘faire’, lui permet dans tous les lieux, de se voir, pour ne pas dire de s’entendre… dans ce silence.
Car  seul, par ce courant délicat de la peinture, dit-elle, passe le silence tremblant de l’air… sa poésie, la sienne… marquant  le lien fragile qui circule entre les êtres, une correspondance (bien que difficile) où peut passer l’accointance de nos différences, de nos difficultés à se parler.

Pour Dominique Albertelli seule la peinture ouvre l’accès à la solitude, à l’amour.
Et de poursuivre… nous sommes tous, d’une certaine manière, engoncés dans nos corps, maladroits dans nos mots, des handicapés au monde. Où peur et joie nous lie à la vie comme un fil invisible.
L’objet toile peut être ce passage d’un échange de sens, ou de hors sens, comme ce que nous pouvons voir actuellement dans cette salle, un lieu libre de tous discours, où les œuvres silencieusement  rebondissent en nous sans mot … ‘dit’.
Par le regard, l’œuvre façonne le réel de chacun, où s’interfèrent les valeurs émotionnelles, du ressenti, ou de la jouissance.
S’éveille en soi une part d’esthétisme, faisant corps avec quelque chose relevant de la beauté comme source de jouvence.
Ainsi, chacun s’approprie l’art comme un objet offert.
Ainsi chacun de nous se donne ou ne se donne pas au regard de l’œuvre,  y  cherche par le silence,  les valeurs qui peuvent à la fois apaiser, bousculer, réveiller, transcender.
Ainsi cet ouvrage singulier nous amarre-t-il les uns aux autres, pour en discourir.  
L’œuvre devient l’objet magique dont nous manquons tous. Une voie pour tracer ce qui mène au sacré.
Pour conclure cette approche  sur la peinture, je  mentionnerai par trois lignes les propos de Dominique Albertelli  pour soutenir le fait qu’elle n’a pu venir ici parmi nous, s’exprimer.

Je réfère…La société est tellement tournée vers l’individualisme, la religion du corps, l’obsession du paraître…devant l’opacité du monde, je ne saurais dire autrement qu’en peinture la fragilité d’un mot, la folie d’un geste, le murmure de l’air, la violence et la douceur."
Jean-Pierre Pourtier

vendredi 10 avril 2015

L'exposition "Cent Centimètres Carrés III" dans les médiathèques de Pamiers et de St-Jean-du-Falga (09)

Médiathèque de Pamiers : du 1er avril au 14 mai 2015
Médiathèque de Saint-Jean-du-Falga : du 1er avril au 30 mai 2015
En partenariat avec Rue des Arts

Le réseau de lecture Communauté de Communes du Pays de Pamiers accueille dans les locaux des médiathèques de Pamiers et de Saint-Jean-du-Falga, l'exposition "Cent Centimètres Carrés III".
Jeudi 9 avril a eu lieu le vernissage des expositions. 


mardi 7 avril 2015

OFFRE DE SERVICE CIVIQUE URGENT



Nous avons une offre de service civique, cette offre s'adresse aux jeunes de 18 à 25 ans. C'est un contrat de 6 mois.
Elle est à pourvoir avant la fin du mois d'avril.

Il y a au Carla un studio disponible qui est entièrement couvert par les allocations logement.

Si dans votre entourage vous connaissez des jeunes susceptibles d'être intéressés, n'hésitez pas à en parler et à les inviter à candidater en envoyant une lettre de motivation + un CV à l'adresse mail  : roux.f3[at]wanadoo.fr

Secteur

Art Contemporain en milieu rural

Description de l'entreprise/de l'organisme

Diffusion et médiation d’art contemporain en milieu rural : expositions, concerts, spectacles, conférences,voyages culturels.
Programmation à l’année.
Festival « Contresens- Dissidence-Tolérance » en juin/juillet/août 2015 en partenariat avec les Abattoirs et le FRAC Midi-Pyrénées. 
Une formation de médiation vous sera proposé par les Abattoirs de Toulouse (FRAC Midi-Pyrénées).

Description du poste

Accueil en galerie : médiation vers le public.
Suivi de la programmation : expositions, contrôle et évaluation des actions menées.
Suivi des dossiers: montage administratif des dossiers de demandes de financements (subventions, sponsoring).
Suivi de l’envoi et rédaction des communiqués de presse.
Gestion de la base de données des adhérents.
Autres tâches diverses liées à l’activité de diffusion de l’art contemporain en milieu rural.
Environnement technique : Galerie du Philosophe – Bureau de l’association.

Description du profil recherché

Personne ayant le sens du contact et de l’organisation. Esprit d’équipe, sens du dialogue.
Bonne organisation, rigueur,précision, autonomie.
Bonne expression écrite et orale.
Bonne maîtrise des outils informatiques.

Date de prise de fonction

04/2015

Date limite de candidature

04/2015

Salaire envisagé

OUI (Service civique)

Lieu

CARLA-BAYLE

Site web de l'entreprise/de l'organisme

Informations complémentaires / renseignements

Horaires : A définir avec le stagiaire

mercredi 1 avril 2015

Des élèves de primaire au Carla-Bayle, cité d'art

Le vendredi 27 mars le Carla-Bayle recevait la visite d'élèves du l'Ecole Jean XXIII de Pamiers. 

Elisabeth Bobot, directrice de l'école : "Les enfants sont rentrés enchantés de leur visite au Carla. La classe de CM2 de l'école Jean 23 à Pamiers s'est rendue vendredi 27 mars dans le joli village du Carla Bayle. Cette sortie s'inscrivait dans le projet pédagogique de l'école. En effet la découverte de l'art et notamment de du patrimoine ariégeois est à l'honneur pour notre école cette année.
Aussi alliant le programme scolaire et le projet d'école, voilà notre classe partie pour une journée fort sympathique. Au programme : visite du musée Pierre Bayle, jeu de découverte photographique dans le village, rencontres de deux artistes : Rico et Monsieur Râ, découverte de la flore autour du lac.
L'accueil, la bonne humeur, l'enthousiasme des personnes rencontrées au Carla Bayle et leur professionnalisme ont ravi enfants et enseignants qui sont rentrés enchantés par cette sortie.
A tous ceux qui ont donné de leur temps bénévolement pour que cette sortie ait pu avoir lieu, un grand merci."
Madame Bobot Elisabeth, directrice de l'école Jean 23, Monsieur Bonato, enseignant, les parents d'élèves et toute la classe de CM2.